Bienvenue

Marre de vous laisser dépasser par vos émotions? Je vous donne quelques pistes dans cet ebook gratuit

COMMENT MAITRISER SES EMOTIONS?

Quand nous sommes en colère et que celle-ci prend le dessus sur nous, lors d’une dispute avec notre conjoint(e) par exemple, par la suite nous nous disons souvent: « mais qu’est ce que j’ai été bête de dire ci ou d’avoir fait ça », ça vous est déjà arrivé à vous aussi? Ou alors, de pleurer lors d’une réprimande de votre patron ou devant un collègue, alors que ce n’est pas du tout ce que vous vouliez lui montrer?

QU’EST-CE QU’UNE EMOTION?

Avez-vous déjà remarqué que quand vous êtes énervés, les gens qui vous entourent, sont eux aussi énervés? J’ai d’ailleurs pas mal d’exemples de cette cause à effet, qui datent de quand j’étais manager dans le restauration et l’hôtellerie. Il suffisait que je pousse la porte du restaurant dans lequel je travaillais pour mettre en marche le moteur de notre voiture d’émotions du jour. Si j’arrivais énervée, il y a peu de chance que mon équipe soit tout sourire et inversement. Alors, pour reprendre les mots de Gandhi: « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

À propos de moi

Je m’appelle Céline Dominguez, j’ai 38 ans, je suis mariée et ai un enfant de 15 mois. Après 15 ans d’hôtellerie-restauration où j’ai gravi chaque échelon jusqu’à occuper un poste de responsable de secteur et où j’ai eu la chance d’accompagner de petites et grosses équipes dans des entreprises telles que IBIS, McDonald’s ou Exki, j’ai décidé d’aller plus loin dans le développement personnel.

Pour tout vous dire j’ai fait un burn-out ! En effet, mes valeurs n’étaient plus en adéquation avec mon entreprise et je ne souhaitais plus punir les gens mais plutôt les aider à grandir et devenir une meilleure version d’eux-mêmes. De plus, avec l’arrivée de mon fils, mes priorités ont changé et je ne voulais pas passer à côté de le voir grandir. Le rythme et l’investissement nécessaires dans ces postes en restauration, ne me permettaient pas de combiner comme je le souhaitais ma vie professionnelle et personnelle.

J’ai donc trouvé la force de me relever et ai fait le choix de tout quitter pour permettre aux autres de ne pas vivre ce que j’ai vécu. J’ai ainsi repris les bancs de l’école pour me consacrer à mon bien-être personnel et au bonheur des autres.

La vie est trop courte pour être triste, incertaine ou frustrante !

Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.