1.Se réinventer : où est passé notre monde ?

Depuis début 2020, avec ce nouveau virus qui touche notre monde, qui va marquer notre Histoire, nous sommes tous forcés de nous adapter. Cette situation était risible et anecdotique lorsqu’on la vivait de loin, pensant qu’elle ne nous toucherait pas. Néanmoins,  elle a rapidement transformé le monde tel qu’on le connaissait jusqu’à aujourd’hui. Très vite, les gouvernements ont dû agir pour faire face à cette crise de santé mondiale et le constat est là : ils n’étaient pas du tout prêts à faire face à l’ampleur du Coronavirus et à ce qu’il a généré. Aucun gouvernement ne pouvait prévoir cela et chacun l’a géré comme il a pu, avec les moyens du bord.

La menace est grande économiquement. Des industries telles que l’hôtellerie, la restauration, le voyage sont quasiment réduites à néant et vont devoir se réinventer. Les répercussions sont énormes et le resteront certainement sur le long terme.

 

2.Savoir s’adapter et réussir dans ce nouveau monde.

Une crise de cet envergure, nous n’en avons pas connues 50 au cours de ces 100 dernières années, on en voit 3 principales :  celles de 1929, de 2007 et de 2020.

Maintenant que nous y sommes, il est important de réagir vite de manière réaliste et pragmatique. Sur le plan économique et financier, il y a forcément plus de perdants que de gagnants dans cette histoire, comme dans toutes les crises principales qu’a connues l’Humanité au cours de ces derniers siècles.

Néanmoins, les entrepreneurs et investisseurs savent que l’économie est cyclique, tous les 10 à 15 ans, nous connaissons une crise économique plus ou moins importante. Pour ceux qui sauront tenter leur chance, qui sauront se remettre en question, se réinventer et s’adapter, il va donc y avoir des opportunités dans certaines industries du nouveau monde. Avoir une psychologie de gagnant, c’est 80% du chemin d’effectué vers la réussite !

 

3.L’aspect psychologique de l’effondrement de l’ancien monde.

Le crash financier de 1929 a provoqué la quasi destruction du système financier avec des suicides qui ont eu lieu le jour de la chute du cours de la Bourse. Du jour au lendemain, des personnes de toutes les couches sociales même des plus fortunées ont tout perdu et se sont retrouvées à devoir faire la queue en pleine rue pour supplier d’avoir un morceau de pain et un bol de soupe.
Cette crise est passée et a affecté le monde jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’était une période très difficile pour le monde de l’Ouest.

Plus récemment, la crise des « subprimes » de l’immobilier aux États-Unis en 2007, des retraités ont dû retourner travailler, certains ont perdu leurs économies entières et se sont retrouvés contraints de tout recommencer à zéro.
Qui aurait pu penser que cette crise anecdotique du début 2020, avec le Coronavirus, aurait un impact si important au niveau humain, psychologique et de la santé ?

Selon la source Covid-19 : le taux de dépressions sévères a doublé chez les salariés (sudouest.fr) Le nombre de dépressions sévères a doublé en un an : 21 % en mars 2021 contre 10 % en avril 2020, selon une étude

Les taux de dépressions, notamment sévères, parmi les salariés a explosé, un an après le début de la crise sanitaire et le premier confinement, selon un « baromètre de la santé psychologique des salariés français en période de crise », réalisé par OpinionWay et présenté mardi.

Si la détresse psychologique des salariés français reste importante et touche 45 % d’entre eux (-5 points par rapport à décembre 2020) dont 20 % de détresse psychologique élevée (identique), « le taux de dépression nécessitant un accompagnement chez les salariés explose. Il passe de 21 % à 36 % tandis que le nombre de dépressions sévères a doublé en un an (21 % en mars 2021 contre 10 % en avril 2020) », a précisé Christophe Nguyen, à la tête du cabinet franco-québécois Empreinte Humaine, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux en présentant la sixième vague de ce baromètre depuis le début de la crise.

« La détresse psychologique (indicateur de santé mentale utilisé pour diagnostiquer les troubles mentaux), c’est l’antichambre de troubles mentaux plus sévères dont la dépression, et on voit que les gens sombrent », a-t-il ajouté, indiquant que « 63 % des salariés » déclarent « voir de plus en plus de collègues en détresse psychologique ».

 

4.Les opportunités de ce nouveau monde.

  • 1911 : IBM
  • 1929 : Disney
  • 1939 : HP
  • 1971 : FedEx
  • 1975 : Microsoft
  • 1975 : Apple
  • 1997 : Netflix
  • 2008 : Airbnb
  • 2009 : Uber
  • 2009 : WhatsApp

Toutes ces sociétés ont un point en commun : elles sont nées en pleine crise par des personnes qui ont sues se réinventer, se remettre en question et se demander quels étaient les besoins des gens, pas juste regarder ce qui se faisait. Ces entreprises font encore partie de notre décor aujourd’hui. Ouvrir son esprit, c’est ça le secret de la réussite. Oser, aller de l’avant et ne pas avoir peur de se planter !

Je ne dis pas que les sociétés qui ont mis la clé sous la porte méritaient leur sort, malheureusement, dans toute crise, il y a des victimes et des sociétés qui doivent fermer le rideau même si elles ont joué le jeu correctement et ont toujours fait les choses bien. Je dis simplement que si on ne se remet pas en question, on augmente ses probabilités de fermer boutique.

Le business c’est comme la vie privée, selon moi, sans se remettre constamment en question, on devient obsolète.

 

5.Les peurs du futur.

Certaines peurs actuelles liées à la situation du Coronavirus resteront gravées dans nos esprits pendant longtemps et certains secteurs souffriront pendant plusieurs années, voire même, certains disparaîtront certainement.

La clé est de comprendre que le marché continuera à dépenser de l’argent mais d’une manière différente. L’argent ira vers les entreprises qui apportent la meilleure qualité, le meilleur produit et le meilleur service et savent comment le communiquer.

Il est possible par exemple, que certaines personnes ne veuillent plus se rendre dans des évènements de grands rassemblements, tels que les festivals ou les concerts.

Dans le Nouveau Monde, internet n’est plus un luxe ou un choix : c’est une obligation. C’est le grand gagnant de cette épidémie mondiale. Prenons les banques, ce sont les premières à avoir misé sur le digital. On constate d’ailleurs que de plus en plus de paiements sont effectués de manière digitale. Aujourd’hui, plus besoin de se déplacer pour gérer son compte en banque, faire des virements ou même déposer un chèque !

On voit aussi qu’il n’y a plus besoin de sortir pour établir des relations et que même si rencontrer quelqu’un en personne ou via un écran est forcément différent, on peut communiquer par visioconférence afin de (re)prendre contact avec des personnes de notre entourage avec lesquelles on n’a pas parlé depuis longtemps.

La plus grande prise de conscience dans le monde aujourd’hui est qu’internet n’est plus un luxe : c’est une obligation. Au plus vite vous pivoterez votre business et trouverez des solutions pour rentabiliser votre investissement, vos produits et vos services avec le web, et plus vous augmenterez vos chances de survie et de développement à long terme tout en gagnant des parts de marché.

 

6.Les clés de la réussite.

J’aimerais ici faire le parallèle avec le coaching de vie. Je vais donc parler business et développement personnel dans chacune des 4 clés que je vais vous donner.

Clé n°1 : Agir rapidement de façon stratégique

Il est important de se rendre compte qu’une fois l’analyse de la situation faite, le ou les besoins de vos clients ou de vous-même, identifié(s), il va falloir agir rapidement et de façon répétée afin d’atteindre votre cible. Au plus vous allez répéter les gestes et au plus vous vous donnez de chances de toucher le centre de votre cible. Tout comme il est vrai que les entreprises qui peuvent s’adapter le plus rapidement à l’environnement actuel, aux changements économiques, au confinement, au semi-confinement, aux restrictions et aux difficultés imposées par les différents gouvernements sont celles qui ont le plus de chances de survie, il est aussi vrai pour chacun d’entre vous ! Identifier ses forces, ses besoins, ses convictions et mettre en place un plan d’attaque puis s’y tenir, voici un autre secret de la réussite.

Si vous ne pouvez pas pivoter rapidement et que l’orage vient droit vers vous, la situation devient extrêmement risquée. Il en va de même dans nos vies. Dans les périodes de crises, nous ne sommes plus certains de garder nos emplois, ainsi, si nous ne réfléchissons pas à d’autres solutions telles que des sources de revenus différentes, que nous n’avons pas de piliers de vie solides, nous courrons à notre perte. Votre premier actif c’est vous !

Clé n°2 : Miser sur le digital et Internet

Les entreprises qui réussissent aujourd’hui, sont celles qui ont misé sur le web.

Et pour aller encore plus loin, je dirais que lorsque la vie normale reprendra vraiment son cours, il est tout à fait envisageable que certains secteurs entiers ne retrouvent jamais leur situation antérieure. Plus que jamais, la communication et le marketing digital et en ligne seront extrêmement importants.

Si on fait le parallèle avec le coaching de vie, je dirais qu’il va falloir sortir des sentiers battus. Pourquoi pas se dire que pour garder un contact avec l’extérieur, les réseaux sociaux, le web, sont une chance ?! Qu’ils permettent de continuer de nouer des liens avec des personnes inconnues ou de continuer de parler avec nos parents, nos enfants, frères et sœurs, ami(e)s etc ?! Comment les utiliser à bon escient dans ce nouveau monde ?

Clé n°3 : Aller vers les gens

Les entrepreneurs et sociétés qui ont su diversifier leurs méthodes de ventes comme proposer de la livraison par exemple, du travail à domicile, ou du télétravail, ont pu s’adapter pour couvrir leurs dépenses et rentabiliser leur business.

Il en va de même pour nous. En continuant d’aller vers les autres, d’une manière différente, via un écran ou un téléphone, nous ne nous coupons pas des autres, qui sont une source prioritaire pour notre bonheur. Au lieu de ne pas voir nos familles, nous avons aujourd’hui la chance de pouvoir bénéficier des applications telles que whatsapp, skype ou autres, afin de continuer de voir ces personnes chères. C’est une grande chance que nous n’avions pas auparavant. Imaginez ce qu’aurait été ces nombreux confinements sans toute cette technologie ?! Pour ma part, mon fils étant encore petit, quasiment 2 ans, cela nous a permis de continuer d’avoir un lien avec ses grands-parents ou oncles et tantes qu’il avait besoin de voir pour ne pas oublier.

Clé n°4 : Quête d’Amélioration Continue sur Tous les Plans

Je parle ici de ceux qui fournissent un travail continu pour l’amélioration et l’excellence de leur système d’attraction de prospects, la fidélisation de leurs clients, la formation interne du personnel et l’amélioration constante sur différents plans de leur société.

Plutôt que de se reposer sur leurs lauriers et de jouer sur les acquis ils ont cultivé l’art de constamment améliorer ce qu’ils font. Ils sont récompensés par le fait de pouvoir non seulement survivre dans cette économie délicate mais aussi de prendre des parts de marché importantes du nouveau monde.

C’est la même chose dans le domaine du développement personnel. Au plus vous allez miser sur vous, vos propres capacités, vos talents, ressources, énergie…et cultiver tout cela, et plus vous allez vous rendre indispensables pour votre employeur, pour vos clients, votre entourage, en plus d’être bien dans vos baskets. Si vous restez à dormir sur vos lauriers, vous obtiendrez les mêmes résultats que ceux obtenus ces 10 dernières années.

 

Il est temps de miser sur vous ! Quels sont vos objectifs de vie ? Voulez-vous rester incertains pour votre avenir ou être surs de vous-mêmes après avoir mis à plat tout ce qui est important dans votre vie ? Que vous soyez indépendants, employés, mère au foyer, papa solo, des solutions existent pour vous faciliter la vie, allez-vous les saisir ? Que vous soyez freinés par vos peurs, vos limitations, votre histoire personnelle, se réinventer, viser et tirer sur sa cible en gardant le cap, sont les clés de tout bonheur. Gardez le en tête que vous décidiez de continuer votre chemin seul, avec moi ou toute autre solution qui vous conviendra.

 

%d blogueurs aiment cette page :